Lettre ouverte aux pouvoirs locaux bruxellois ! Prévention Covid19 sur les lieux de travail ! – Open brief aan de Brusselse lokale overheden – Preventie Covid-19 op het werk

Lettre ouverte aux pouvoirs locaux bruxellois (COVID19)       /    Open brief – Covid19

STOP COVID sur les lieux de travail / On en parle ou pas ?

COMMUNIQUE DE PRESSE 9 Octobre 2020 CGSP ALR BRUXELLES

Alors que la transmission du COVID est sans cesse pointée, par les médias, les experts et les politiques comme étant une responsabilité individuelle, la CGSP ALR dénonce :

  • L’absence de consignes claires du gouvernement fédéral sur les mesures que les employeurs doivent prendre sur les lieux de travail
  • L’attitude des employeurs face au télétravail qui doit être privilégié. La majorité des employeurs au sein de nos pouvoirs locaux et hôpitaux publics ne mettent pas cette recommandation en application. Nous y constatons d’ailleurs que le télétravail est de moins en moins la règle.
  • Le manque de directives du Gouvernement régional sur les obligations incombant aux employeurs afin de prévenir et ainsi d’éviter la propagation du COVID dans les milieux du travail
  • Les médecins du travail qui refusent d’adapter les analyses de risques des postes de travail en cette période COVID et se dédouanent ainsi de leurs responsabilités.
  • Les employeurs publics, sous la menace du congé sans solde, qui forcent les travailleurs à venir travailler alors qu’ils sont testés positifs et même parfois symptomatiques.
  • Le certificat de quarantaine qui permet à certains employeurs de mettre le travailleur en congé sans solde, précipitant ainsi des familles dans une grande précarité.
  • Les économies ainsi faites par l’employeur sur le dos des travailleurs. Cette décision va à l’encontre d’une véritable politique de santé publique où on protège l’ensemble de la population en isolant les personnes porteuses du COVID-19
  • Les employeurs qui conseillent aux travailleurs de ne pas se faire tester ou de ne pas informer leurs collègues de travail si leur test est positif au risque s’ils le font d’être licenciés.
  • La majorité des employeurs qui n’informent pas les membres du CPPT des cas COVID au sein de l’administration ;
  • L’absence d’une procédure claire de tracing, testing, et de mise en quarantaine.
  • Le système «coronalerte» qui n’est pas adapté pour le personnel des hôpitaux et des MR-MRS (en effet, l’application activée sonne en permanence en raison de leur proximité avec des gens porteurs de la Covid-19)
  • Les représentants des travailleurs ne sont jamais consultés lorsque de nouvelles mesures sont prises par le gouvernement et ce, depuis le début de la crise COVID
  • L’insuffisance de centres de testing et la lenteur des résultats.

STOP à la responsabilité individuelle, la CGSP dénonce l’irresponsabilité politique quant à la prise de mesures dans le monde du travail. Plus de la moitié des contaminations se font vraisemblablement sur le lieu du travail (RTBF 19 mai 2020).

Des vies, des liens sociaux et toute une économie sont sacrifiés parce que nos responsables politiques ne prennent pas la mesure de ce qui se passe dans le monde du travail.

Contact presse : Rosteleur carine 0498973618